Un problème de formation en France ?

formation à Lille et dans le Nord 59/62

Nos salariés sont trop peu qualifiés et mal formés

Les difficultés économiques rencontrées par la France mettent en exergue les faiblesses de nos pays. Faiblesses que l’on souvent reléguées au second plan : coût du travail trop élevé, fiscalité écrasante pour les entreprises, marché et fiscalité du travail trop rigide et…. la faible qualification de la majorité de la population active. Quoique l’en dise, c’est vrai !

La formation, une solution pour générer de l’emploi ?

On a beau pointer du doigt les problèmes structurels de la France : niveau technologiques qui date du paléoithique, désindustrialisation, ratio coût/compétivité, rentabilité du capital, faiblesse des gammes de produits ou encore marges médiocres des entreprises ceci n’explique forcément toutes les difficultés qu’ont les entreprises à se moderniser et à évoluer dans un contexte économique de plus en plus exigeant. Les difficultés que rencontrent nos entreprises s’expliquent aussi et avant tout par un manque de formation des salariés.

Réformer le marché de la formation.

Pour s »adapter aux défis d’aujourd’hui et encore plus de emain, les actifs doivent être armés d’un solide bagage de connaissances et pour ce faire ils doivent avoir recours à la formation. Le CPF (Compte Personnel de Formation) qui vient en remplacement du DIF (Droit Individuel à la Formation) est l’ilustration du gouvernement de rendre plus accessible la formation auprès des salariés.

Oui, c’est une bonne chose. Cependant,  il faudrait que le marché de la formation s’ouvre à la concurrence afin que les entreprises et in fine que les actifs puissent acquérir de nouvelles compétences plus facilement et plus rapidement. Que le financement part les OPCA (Organisme Collecteur Paritaire Agréé) soit plus transparent et plus équitable.

Et mieux encore, que la formation soit de qualité. Car ce ne sont pas forcément les mastodontes de la formation qui ont pignon sur rue qui brillent par la qualité de leurs formations.Sans parler des centres de formation qui bénéficient de subsides publiques et dont les enseignements (et nombreux sont ceux qui s’étalent sur plusieur semaines voire plusieurs mois) sont en dessous de tout. Et n’oublions pas d’autres centres qui par nécessité économique (oui car avec un coût horaire à 15 €/heure/participant faut pas s’attendre à des miracles) proposent des sessions de formation inter-entreprises avec 10 ou 15 participants animées par des formateurs dont l’investissement est proportionnel à leur faible rémunération.

La formation : gage d’employabilité

Vous l’aurez compris, c’est en vous formant tout au long de votre carrière professionnelle  que vous resterez attractif sur le marché du travail. A cet effet, nous ne pouvons que vous inviter à découvrir les formations que propose Ve-studio :

Nos formations sont dispensées dans toute la région Nord / Pas de Calais (59/62) : Lille, Roubaix, Tourcoing, Villeneuve d’Ascq, Mouvaux, Lens, Béthune, Douai, Arras, Orchies, Valenciennes, Saint Amand Les Eaux, Dunkerque, Maubeuge, Armentières, Neuville en Ferrain, Bondues, Carvin, Hazebrouck, Bailleul, Marcq en Baroeul, Ronchin, Loos, Haubourdin, Le Quesnoy, Hautmont, Onnaing, Auby, Onnaing, Flers en Escrebieux, Hénin Beaumont, Pérenchies, Roncq, Bondues, Cambrai, Arleux, Jeumont, Somain, Lallaing, Lesquin, Aniche, Denain, Bruay la Buissière, Merville, Lillers, Cysoing, Chéreng, Liévin, Méricourt, Caudry, Bavay, Avesnes sur Helpes, Anzin, Somain, La Bassée, Wavrin, Loos, Haubourdin, Ronchin. Hellesmes, Croix, Wasquehal.

Un problème de formation en France ?
Votez pour ce billet !

One thought on “Un problème de formation en France ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *