Intelligence artificielle, film : Sunspring

inteligence artificielle, IA

L’intelligence artificielle bientôt omniprésente ?

L’intelligence artificielle fait beaucoup parler d’elle en ce moment. Et pour cause, le champion du jeu de Go est récemment battu à plate couture, le premier morceau de musique est créé par l’intelligence artificielle qui répond au doux nom de code Magenta et voici qu’à présent c’est au tour du premier film d’être écrit par une IA développée encore une fois de plus par Google. J’ai nommé Benjamin ! Dévoyé de sa fonction initiale qui consiste à essayer de deviner ce que vous souhaitez écrire, Benjamin a subit une formation de choc et a été entrainé à partir des très nombreux SMS et emails que vous avez rédigé dixit le réalisateur Oscar Sharp et le chercheur en IA Ross Goodwin/

C’est après une année de création, que benjamin a ainsi été mis au point. Celui-ci a été gavé avec des films tel que Star Treck, X-files, l’incontournable 2001, l’Odysée de l’espace (petit clin d’oeil à Carl si tu nous lis). En effet, quelques mots et pharses ont a chaque fois étaient retenus ainsi que le format des scénarios afin de définir les dialogues et la mise en scène des personnages.

L’ensemble cohérent mais loufoque

Des élements récurrents rendent crédibles sur ce film orienté science-fiction car les personnages sont souvent amenés à se demander ce à quoi ils sont confronter. ils s’interrogent et interroge leur environnement. Par contre pour ce qui est des dialogues, là il faut s’accrocher car ça part un peu en vrille ! Du genre :

 « Dans un futur où règne le chômage de masse, les jeunes gens sont forcés de vendre du sang » , déclaration faite par le personnage principal. Ou bien encore :  « Tu devrais voir le garçon et te taire. Je suis celle qui était censée avoir 100 ans » lui répond son interlocutrice.

En conclusion, il reste beaucoup de chemin à parcourir. Cependant, il est à noter que les intelligences artificieles savent à présent apprendre à partir d’oeuvres existantes, les imiter, les faire évoluer. De là, à nous dépasser, il n’y a qu’un pas que nous n’oserions franchir…

Source : Be Geek

Intelligence artificielle, film : Sunspring
Votez pour ce billet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *