Quand l’intelligence artificielle rime avec e-commerce et vidéo

L’intelligence artificielle s’immisce un peu plus chaque jour dans notre quotidien.  Elle est censée nous aider au quotidien et c’est pourquoi on la retrouve dans des secteurs d’activités divers et variés. Petit focus sur un usage e-commerce et un usage vidéo de celle-ci.

L’intelligence artificielle pour améliorer les ventes en lignes

e-commerce

En matière de e-commerce, la fidélisation est très importante. D’autant plus aujourd’hui avec l’offre de vente sur Internet qui est florissante et concurrentielle. Et sans oublier non plus, le comportement de la génération Z qui se traduit par des acheteurs qui zappent sans cesse.

En webmarketing, à partir du moment ou c’est efficace. Moins c’est cher et mieux c’est ! La fidélisation répond à cette exigence puisqu’elle est moins onéreuse que la prospection et l’acquisition de nouveaux clients. On sait depuis longtemps qu’il faut envoyer le bon message à la bonne personne et au bon moment. Cependant depuis l’essor des sites web marchands et l’évolution technologiques, les règles du jeu ont pas mal changé.

Et c’est là qu’intervient l’IA. Elle va permettre de prédire les comportements d’achats des clients grâce au Big Data et à l’analyse historique ! Les moteurs de recommandations de produits et de contenus d’Amazon, de vidéos pour Netflix ou encore de musique pour Spotify en sont de parfaits exemples. Ils adaptent leurs suggestions en fonction du profil du client et c’est là que réside la clés du succès ! Bien sûr les ressorts psychologiques humains sont très complexes et tout cela est perfectible. Néanmoins, force est de constater que cela fonctionne.

L’IA pour booster la réalité virtuelle

C’est une levée de fond de 500 millions d’euros que vient de réaliser la start-up Improbable. Spécialisée dans l’IA et la réalité virtuelle, elle rejoint le club très fermé des licornes européennes valorisée à plus d’un milliard de dollars. Une vingtaine tout au plus dont 4 françaises : OVH, vente-privée, critéo et blablacar.

Et c’est tout un pan de la société qui est concernée par l’activité de la start-up : concepteur de jeux vidéos, collectivités locales, transports ou établissements de santé voire des acteurs de la cybersécurité.

Le système d’exploitation SpacialOS conçu par Improbable s’adresse aux développeurs informatique afin qu’ils puissent créer facilement et rapidement des mondes virtuels multi-utilisateurs. L’IA va les seconder dans cette tâche.

Le jeu Worlds Adrift en est une parfaite illustration avec ses trois univers et ses îles suspendues :

Quand l’intelligence artificielle rime avec e-commerce et vidéo
Votez pour ce billet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *