L’Internet fixe bientôt de l’histoire ancienne ?

Création de site Internet et E-commerce sur mobiles
Le trafic via l'Internet mobile

Même s’il est encore un  peu tôt pour l’affirmer, la question est plus que jamais d’actualité (voir l’article Le trafic Internet sur plateformes mobiles devance celui sur ordinateurs). L’accès Internet fixe à t-il encore un avenir ? Pourquoi s’encombrer d’une box et ne pas avoir accès au web depuis n’importe quel endroit alors que la plupart des opérateurs téléphoniques proposent à présent de véritables forfaits Internet qui autorisent désormais tous les protocoles de communication sans exception. A savoir le http, le peer to peer, la VoIP, le FTP ?Faut dire que Free est dans la place et il à ouvert une brèche de taille. Les autres opérateurs n’ont pu que suivre le mouvement pour stopper l’hémorragie et enrayer ainsi la fuite de leurs clients vers des offres tarifaires bien plus compétitives. A présent, ils ne peuvent plus faire marche arrière ! Et là, je dis : Merci Free. Oui, il fallait que cela bouge et il y’en avait vraiment marre de cette connivence malsaine entre les 3 principaux opérateurs qu’il n’est d’ailleurs pas nécessaire de nommer et qui ont déjà été condamnés pour entente illégale sur les prix (je le rappelle juste comme ça au passage).

Enfin bref, fermons cette petite parenthèse sous forme de diatribe pour en revenir à notre sujet. Le réseau adsl actuel est limité en débit et par conséquent amené à être remplacé par la fibre optique pour répondre aux besoins croissants en bande passante des internautes. Toutefois, le déploiement de la fibre a un coût faramineux puisqu’on évoque jusqu’à 40 milliards d’euros pour couvrir la France, et encore pas la totalité de la population ce qui pourrait jouer en faveur de technologies telles que la 3G ou plutôt la 4G qui est en cours de déploiement (les licences ayant fait l’objet d’une mise aux enchères récente de la part de l’état et ayant trouvé acquéreurs) et dont les frais de déploiement seraient bien moindres avec un plus fort taux de pénétration auprès de la population.

Cependant, il faut bien avouer qu’aujourd’hui les débits proposés ainsi que les limites imposées en téléchargement par les opérateurs de téléphonie (de 3Go à 5Go en général)  dans leurs offres sont insuffisants pour un emploi correct d’Internet. Des évolutions techniques et commerciales sont donc à envisager néanmoins il est plus que probable que dans un avenir proche, les accès à l’Internet mobile deviennent à défaut de devenir un substitut total, un complément de poids à la fibre optique et autres réseaux conventionnels nécessitant une box afin de se connecter à Internet.

L’Internet fixe bientôt de l’histoire ancienne ?
Votez pour ce billet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *