Cyberattaque mondiale avec WanaCrypt

Une cyberattaque mondiale a eut lieu ce week-end. Elle a déjà fait plus de 200 000 victimes. Et la ce nombre risque fortement d’être revu à la hausse en ce lundi, jour de reprise du travail. Une faille de sécurité dans le système d’exploitation Windows serait à l’origine de cette attaque de grande envergure. Les dégâts risque de se compter en centaines de millions d’euros.

cyberattaque informatique

Un virus de type Ransomware

D’une ampleur sans précédent, cette cyberattaque a frappée indistinctement de par le monde des entreprises et des particuliers. Le virus WanaCrypt se propage par meail (5 millions / heure) puis via le réseau local des entreprises pour faire un maximum de victimes. Celles-ci voient leurs données cryptées et irrécupérables sans le paiement d’une rançon de 300 $ payables en bitcoins, la monnaie virtuelle que l’on ne peut pas tracer. Bien que les experts en sécurité disent à qui veut bien l’entendre qu’il ne faut pas céder au chantage, un peu plus de 30 000 euros auraient déjà été versés aux pirates. Somme relativement modeste au vu du nombre d’ordinateurs infectés.

Des entreprises à l’arrêt

De très grandes entreprises, universités, hôpitaux, banques, etc… ont été durement touchées. Côté français, c’est l’usine Renault à Douai dans les Hauts de France qui se voit fermer jusqu’à mardi à cause de cette malveillance informatique. les pertes risquent d’être très importantes et auraient l’être encore bien plus si un spécialiste de la sécurité anglais n’avait pas fortement fortement la propagation du logiciel malveillant. Un héros mondial qui souhaite rester anonyme !

Une faille Windows exploitée par la NSA

Le pire dans l’histoire, c’est que cette vulnérabilité exploitée pour mener cette attaque numérique a été découverte il y a bien longtemps par la NSA, l’agence américaine de renseignement). Cependant, celle a bien pris soin de ne pas la révéler afin de l’exploiter à ses propres fins. Oui sauf que la NSA s’est elle même fait piratée et s’est vu dérober tout une suite de logiciels malveillant (virus) qui est aujourd’hui exploitée par les hackers.

Windows XP principalement touché

Pour se prémunir de ce virus et d’autres à venir, il est vital d’avoir son système d’exploitation à jour. De même, on ne le dira jamais assez, une sauvegarde des données est primordiale voire même deux ! Une physique sur un disque dur et une dans le cloud.

Ici, c’est Windows XP qui fait les frais de cette cyberattaque. Microsoft qui n’assure plus la maintenance de cette version a malgré publié un correctif pour endiguer l’attaque. En plus, Microsoft a invité les états a prendre leurs responsabilité au vu du comportement de la NSA.

Le pire est à venir

Nombreux sont ceux qui prédisent un scénario catastrophe. En effet, cela ne serait là qu’un test grandeur nature. Le coup d’essai reste à concrétiser. Internet et l’informatique mondiale pourrait ainsi se voir paralyser. Et l’économie mondiale pourrait en pâtir lourdement voire se crasher ! Alors avis aux webmasters et développeurs informatiques, faîtes de la sécurité digitale une priorité pour que l’on ne retourne pas à l’âge de pierre !

Cyberattaque mondiale avec WanaCrypt
Votez pour ce billet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *